Vers le Col de l’Echelle

Lundi, 25 janvier 2021 – Le matin, au réveil, suspense: quel temps fait-il? Le programme du jour dépend du coup d’œil par la fenêtre…



Il a neigé cette nuit! Les mélèzes, hier encore dépouillés de leur neige par les bourrasques, sont à nouveau finement saupoudrés de blanc.


Les plus courageux foulent déjà les pistes fraîchement damées le long de la Clarée…

Le chasse-neige, lui aussi, a déjà repris ses tournées, pour notre confort à tous, merci à lui!

Les voitures nous indiquent avec précision la hauteur de neige tombée pendant que nous dormions… Impressionnante! Mais pas d’importance, nous n’avons pas besoin de véhicule, le départ vers le Col de l’Echelle est voisin de notre gîte.

Les jolis chalets du hameau de Roubion friment déjà dans le soleil du matin, au pied des Thures et de leurs cheminées de fées.

Ni une ni deux! Si nous voulons faire de belles photos, il ne faut pas traîner, car le soleil ne tardera pas à venir lécher, vite fait, avec gourmandise, ce saupoudrage éphémère. Nous chaussons nos raquettes aussi vite que nous pouvons nous souvenir du mode d’emploi… Car cela fait déjà un bail que nous ne les avions pas sorties de leur fourreau!

La balade commence par la chapelle Saint-Hippolyte, qui en impose réellement, bien mise en évidence sur cette immensité blanche. Ce saint semble avoir de l’importance dans la région. Si vous voulez en savoir plus sur lui, cliquez ICI.
Cliquer sur le diaporama

Quel plaisir d’entamer cette balade au soleil tandis que nous nous habituons à nouveau aux raquettes!

Le pied de la Montagne des Thures nous offre ses cheminées de fée avec une coquetterie de neige!

Surprise! Du fond des épais édredons de neige étendus à vue d’œil sous le grand drap bleu du ciel surgissent… des chiens de traineau! C’est un spectacle inattendu de les voir arriver vers nous, traînant, plus ou moins gracieusement, leur luge. Le musher fièrement debout, comme il se doit, tandis que les deux personnes qu’il promène, espérons-le, sont confortablement assises. C’est même amusant à observer, car les chiens obéissent, certes! Mais il faut quelquefois une certaine insistance de la part du maître pour que ces charmants coquins du Grand Nord daignent obéir… Page Facebook de NANOOK ICI
Cliquer sur le diaporama

Nous continuons notre parcours en regardant avec admiration autour de nous, car la lumière est incroyablement belle et sublime la beauté du paysage. Quelle chance nous avons de vivre une deuxième journée d’une telle perfection!
Cliquer sur le diaporama

Nous ne sommes pas les seuls sur le chemin de neige…
Cliquer sur le diaporama

Les coups de vent font tomber la neige, qui roule, en formant des boules de neige!

La neige souligne la beauté de arbres
Cliquer sur le diaporama

Nous arrivons à la petite chapelle de Notre-Dame de Bon Rencontre, un peu cachée de la route

Modeste est ce minuscule édifice, humbles sont les les offrandes…

Nous avons musardé tout du long, jusqu’à la chapelle. Cette fois, nous n’aurons pas le temps de poursuivre jusqu’au Col de l’Echelle et encore moins de jeter un coup d’œil sur la Vallée de Bardonnèche (Bardonecchia), comme nous l’avions fait il y a trois ans (déjà!). Nous entamons notre retour alors que le soleil redescend déjà tout doucement…
Cliquer sur le diaporama

Tournés vers la descente, nous pouvons à loisir nous régaler à observer les poudres de neige, qui volent sur les pentes comme des nuages et décrivent des volutes transparentes au-dessus des arbres.

A suivre: Fontcouverte… Bientôt!

6 réflexions sur “Vers le Col de l’Echelle

  1. Quel temps superbe vous avez eu, et vous avez su en profiter…
    Après la rando classique d’hier, vous voici, jouant les trappeurs, sur vos raquettes…
    Et, rien n’échappe à votre regard…
    Des cheminées de fée à ce superbe attelage, tout est si beau…
    Merci…

    J'aime

  2. Merci pour cette 2ème fournée toute aussi formidable en photos et aussi bien contée. Merci du temps que tu prends à nous faire découvrir avec autant de détails les endroits superbes de notre belle France. C’est un bonheur de lire. Merci mon amie.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.