Lac de Siguret (05)

Autour du Lac de Serre-Ponçon

Jeudi 22 juin 2017 –Sortie botanique – Jour 3/4

Serre-Ponçon Tourisme - bat-carte-nature2016-1786-1

Serre-Ponçon Tourisme – bat-carte-nature2016-1786-1

bat-carte-nature2016-1786
https://www.serreponcon-tourisme.com/

Les lieux visités ce 22 juin 2018 sont indiqués par des flèches roses sur la carte (Boscodon: voir page suivante du blog)

Lac de Siguret

Sur la carte du Lac de Serre-Ponçon, reproduite ci-dessus, le petit lac de Siguret (1058 m) se situe en haut à droite, face à Châteauroux-les-Alpes, sous le Pic du Clocher (2526 m).

Lac de Siguret

Lac de Siguret – Carte du Blog Je randonne

Les Hautes-Alpes possèdent une quantité incroyable de ZNIEFFs. Le Lac de Siguret fait partie de celle qui couvre les secteurs des FORÊTS ET CRÊTES DE RISOUL ET DE SALUCES
– PIC DU CLOCHER – ADRET DE CRÉVOUX – Pour en savoir plus, PDF ICI

siguret (65 sur 71)

Le Lac de Siguret, dans son écrin vert et bleu

Le modeste Lac de Siguret est ce qui reste d’un lac glaciaire très ancien. Il s’offre à nous, tout bleu, tout rond, dans son écrin d’un vert intense, grâce à son environnement humide. Il se met en valeur de façon naturelle au milieu de ce vaste bassin et pousse la coquetterie à se sertir de grandes montagnes, toutes bleues aujourd’hui.

Le Lac de Siguret est un ancien lac glaciaire

Le Lac de Siguret est un ancien lac glaciaire

Loin du tourisme de masse, je découvre un paysage inattendu, simple, reposant et beau, surtout dans cette belle lumière matinale.

Orchidée verte « Liparis de Loesel »

En fait, nous sommes venus ici pour la zone humide du lac et pour une chasse au trésor: découvrir une minuscule orchidée vert pomme qui se cache dans les roseaux, le très rare liparis de Loesel! Voilà ce qu’en dit Wikipédia : « Liparis loeselii, une espèce d’orchidée en déclin. C’est une petite plante herbacée vivace hémicryptophyte, oligotrophe, rhizomateuse, grêle, entièrement verte et haute de 6 à 25 cm… Le nom de Liparis vient du grec liparos, en référence à l’aspect gras et luisant des feuilles ».  Tela Botanica ICI

Lac de Siguret - La chasse au trésor...

Lac de Siguret – La chasse au trésor…

Aujourd’hui nous avons l’insigne honneur d’avoir parmi nous un voyageur, naturaliste, photographe, dessinateur, écrivain de talent: Patryck Vaucoulon. Notre très sympathique guide du jour, fin connaisseur de ce site, et du liparis de Loesel en particulier, nous conduit d’emblée vers un passage étroit, dissimulé dans les roseaux. Nous posons les pieds sur le sol spongieux en prenant grand soin de ne blesser aucune plante remarquable avec nos grosses chaussures de randonnée, car ce serait un crime d’écraser ce très rare liparis avant même que de l’avoir trouvé!

Cliquer pour agrandir les photos!

Avec sa connaissance du terrain et son œil aiguisé, Patryck a tôt fait de nous désigner avec enthousiasme quelques-unes de ces petites orchidées, plus que discrètes, cachées entre les tiges des roseaux, se confondant avec le sol et la verdure. Nous nous sentons tous émus et privilégiés de pouvoir admirer une espèce très rare qui ne pousse qu’ici, au Lac de Siguret, et nulle part ailleurs en PACA…

Autres jolies trouvailles dans la zone humide

Le lac et ses abords nous réservent encore d’autres agréables trouvailles, rassemblées dans le petit diaporama ci-dessous, mais qui est loin d’être exhaustif car il est impossible de tout photographier… Pour la liste complète, se reporter au lien en bas de page (valable pour chaque zone explorée).

Les nénuphars blancs, en plein épanouissement, sont un enchantement. Ils se détachent à la perfection, en vert et blanc, sur le bleu sombre de l’eau.

Des libellules de taille impressionnante circulent au gré de leur chasse. Je réussis à en photographier une, au repos au bout d’un roseau, en position de guet. Je pense identifier, sans me tromper, la libellule à quatre taches (Libellula quadrimaculata – Anistoptera).

Plusieurs sortes d’odonates sont répertoriés pour le Lac de Siguret (Aeshna mixta, Sympetrum fonscolombii, Sympetrum sanguineum…) sur le site extraordinaire de Dominique Mouchené recensant toutes les espèces de libellules en France, par département!

Les plantes messicoles

Champ de céréales et Chapelle St Roch

Champ de céréales et Chapelle St Roch

Face au lac, un vaste champ de céréales, déjà bien blond, s’étale en une longue bande au pied de la chapelle Saint-Roch, saint patron des pestiférés (17 e s., plusieurs fois détruite et reconstruite). Certaines fleurs se cachent dans les lourds épis mûrissants, en y mettant leurs taches colorées, au gré de leur fantaisie. Un champ, qui semble être redevenu sauvage, lui fait face. Spontanément réensemencé de fleurs messicoles, il nous offre un festival éclatant.

Le rouge vif des coquelicots et le bleu intense des bleuets dominent, auquel s’ajoute, comme dans le drapeau national, le blanc des marguerites, de quelques ombellifères et des brocolis sauvages…. Allez, j’en oublie encore plein d’autres, comme la nielle rose ou le miroir de vénus bleu, le rouge feu du fragile adonis, le bleu soutenu du pied d’alouette ou le bleu pâle du lin… Le jaune des euphorbes et des gaillets…

Pour en savoir plus sur les plantes messicoles voir le site de l’INRA

Gesse rose dans les céréales blondes

Gesse rose dans les céréales blondes

Les fleurs de la zone sèche

En bordure des champs, la pente est sèche et caillouteuse. Pour l’instant, le soleil et la chaleur n’ont pas encore eu raison de tout ce qui fleurit. Nous pouvons encore y faire un recensement intéressant.

Zone sèche - Au pied des botanistes, astragales à queue de renard en fin de floraison - à côté du groupe

Zone sèche – Au pied des botanistes, astragales à queue de renard en fin de floraison – à côté du groupe

La vedette incontestée du lieu est une grande astragale jaune et brune, dite à queue de renard, Astragalus alopecurus , qui est chez elle ici, tout près du Queyras. Elle est protégée au niveau national.

Voici ma petite collection, non exhaustive du lieu!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Inventaire du jour établi par mes amis botanistes Gap 2017 Jour 3 22-06-17 Siguret – Boscodon

 

Publicités

2 réflexions sur “Lac de Siguret (05)

  1. Merci pour cette jolie balade au lac de Siguret que je connais bien… j’ai souvent cherché, sans la trouver, la Liparis de Loesel et j’ai trouvé l’Epipactis des marais. Je découvre l’astragale à queue de renard ! Bravo et encore merci…
    Sylvie

    J'aime

Les commentaires sont fermés.